Menu

Flash Information

  • PRESENTATION DES ACTIVITES 2019 - 2020

    Amateurs du monde subaquatique, initiés ou curieux.

    La présentation des activités subaquatiques pour la saison 2019-2020 du CASA se tiendra : LE LUNDI 30 SEPTEMBRE à 19h00 À l’Espace Loisirs – Salle George-Sand

    Lors de cette présentation venez découvrir l’étendue des activités du club :

    •  la plongée en mer exploration et Technique
    •  l’apnée, la plongée souterraine
    •  la photo, la biologie sous-marine,
    • et la vie associative animée du club.

    Chaque activité sera accompagnée des tarifs et des plannings, ainsi que des inscriptions.

    Pour les curieux, nous prendrons le temps de répondre à vos questions.

    Nota : L’inscription en ligne sera active à l’issue de cette assemblée.

    Pour toute question vous pouvez nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

       

Flash Information

  • PRESENTATION DES ACTIVITES 2019 - 2020

    Amateurs du monde subaquatique, initiés ou curieux.

    La présentation des activités subaquatiques pour la saison 2019-2020 du CASA se tiendra : LE LUNDI 30 SEPTEMBRE à 19h00 À l’Espace Loisirs – Salle George-Sand

    Lors de cette présentation venez découvrir l’étendue des activités du club :

    •  la plongée en mer exploration et Technique
    •  l’apnée, la plongée souterraine
    •  la photo, la biologie sous-marine,
    • et la vie associative animée du club.

    Chaque activité sera accompagnée des tarifs et des plannings, ainsi que des inscriptions.

    Pour les curieux, nous prendrons le temps de répondre à vos questions.

    Nota : L’inscription en ligne sera active à l’issue de cette assemblée.

    Pour toute question vous pouvez nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AE Banner

Pas d'événements en vedette

Inscription CASA

News Letter CASA

PRESENTATION DES ACTIVITES 2019 - 2020

Amateurs du monde subaquatique, initiés ou curieux.

La présentation des activités subaquatiques pour la saison 2019-2020 du CASA se tiendra : LE LUNDI 30 SEPTEMBRE à 19h00 À l’Espace Loisirs – Salle George-Sand

Lors de cette présentation venez découvrir l’étendue des activités du club :

  •  la plongée en mer exploration et Technique
  •  l’apnée, la plongée souterraine
  •  la photo, la biologie sous-marine,
  • et la vie associative animée du club.

Chaque activité sera accompagnée des tarifs et des plannings, ainsi que des inscriptions.

Pour les curieux, nous prendrons le temps de répondre à vos questions.

Nota : L’inscription en ligne sera active à l’issue de cette assemblée.

Pour toute question vous pouvez nous contacter : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’équipe du CASA 11e du 39e Championnat de France de photographie sous-marine à Saint-Mandrier

Ceux qui ont eu l’occasion de me croiser cet été savaient que ce n’était pas gagné. Le corps disait non avec des sciatiques à répétition. Puis comme souvent, la psyché a pris l’ascendant sur le soma et c’est en pleine forme que j’ai participé à ces Championnats de France.

Une épreuve bien agitée cette année. Agitée par le Mistral, le courant et le niveau des nouveaux concurrents.

Habituellement la trentaine d’équipes participante est divisée en deux groupes sur les deux jours de la compétition (avec inversion le deuxième jour) afin d’espacer les participants.

Du fait du vent, un seul site a été retenu et tout le monde a été regroupé sur les Deux Frères. L’eau était assez laiteuse vers la surface (rien à voir avec Port-Vendres cependant).

Le courant très fort le deuxième jour m’a limité dans mes projets.

Une des six images présentées doit satisfaire à un thème conceptuel. Cette année l’organisation s’est surpassée avec le sujet imposé “Le paysage intime”.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser ce thème n’a rien de cochon (et ne m‘a donc pas inspiré). Par “paysage intime” il faut comprendre : “... la notion de "paysage" ne cherche pas à montrer un vaste paysage sous-marin, mais plutôt un paysage plus proche et moins grandiose. Les textures, couleurs, motifs, formes, reflets  ... peuvent aussi servir à la construction de ce paysage. Le photographe devra, pour réaliser cette image, baisser son regard et bien observer les détails qui l'entourent. Réaliser une image de "paysage intime", c’est inscrire dans le paysage, un sujet qui portera le détail. : celui qui captera l'œil du spectateur.”

Et débrouillez-vous avec ça…

Mon manque d’idée m’a fortement pénalisé. Dans un premier temps ma série était bien classée malgré l’image de ma bouteille qui a déplu. Il faut savoir que dans une première étape chaque image est notée individuellement par le jury lors d’une visualisation par catégorie. À ce niveau j’étais classé 8e. Puis une deuxième passe est faite avec les planches contact avec la série complète de chaque compétiteur pour établir le classement final. Constatant que l’image qui n’avait pas plu se trouvait dans une série bien classée, le jury m’a rétrogradé de trois places, ce qui semble énorme.

J’ai donc subi une double peine.

Mais je ne le conteste pas. Je connais les règles, je n’avais qu’à trouver une meilleure idée.

En revanche j’ai eu le plaisir de trouver pour la première fois en Méditerranée une crevette Periclimenes dans son anémone durant la phase d'entraînement (j’avais déjà trouvé plusieurs fois sa cousine aux Antilles). Danielle a eu le bon réflexe de relever la profondeur et de lever les yeux pour mémoriser l’environnement de l’anémone. Le lendemain, premier jour de l’épreuve, elle a retrouvé l’anémone. Bravo à elle pour cela ainsi que pour son positionnement toujours parfait pour la composition de l’image.

Nous sommes finalement assez satisfait de ce résultat qui nous met dans la moyenne des années précédentes avec un niveau qui est monté très fort cette année (deux Calédoniens qui ont fait le déplacement et se retrouvent dans les dix premiers et une figure nouvelle qui monte sur le podium).

Pour la troisième année consécutive nous sommes leader de la région Occitanie.

Les images présentées par l'équipe du CASA au jury : http://casa.asso.fr/GestionActivite/index.php/albums-photo/category/124-2019-09-championnat-de-france-de-photographie-sous-marine

Souhait Formation Saison 2019-2020

Le sondage pour la saison 2019-2020 est disponible. 

Ce n'est pas un engagement ferme, mais cela permet d'organiser la saison avec les moniteurs.

 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe6NnlNKx4V_COdhgGx3vW8hLQJNkYGPy5J7hpie5kQ7-KD6Q/viewform

 

Olivier

Stage 2019 Photographe niveau 1 au CASA

Un stage de PP1 (plongeur photographe 1) au CASA se déroule depuis quelques années selon le rituel suivant :

deux soirées au LAC de cours théoriques suivis de deux séances piscine avant la validation par un week-end en mer où les derniers cours sont dispensés.

Du fait du faible nombre de participants, deux stagiaires pour deux formateurs, la coutume a été quelque peu modifiée. L’un a pu recevoir un cours particulier en piscine, les premiers cours ont été modulés en fonction des prérequis.

La bonne météo du week-end de l’ascension a permis de clore sur quatre jours la formation de la meilleure façon.

Une plongée est consacrée à la lumière naturelle, une à la photo rapprochée au flash, une à la composition de l’image et une autre à l’approche de la faune mobile.

Cette formation étant qualifiante pour la FFESSM, il est important que tout le cursus soit assuré.

Si l’objectif numéro 1 est de donner les base de la photographie sous-marine avec l’appareil que possède le stagiaire (un appareil et un caisson en prêt au CASA), la formation ouvre la suite du cursus : module flash externe qui peut être demandé au CASA (flash en prêt), plongeur photographe 2 (en formation régionale ou nationale) et plongeur photographe 3 (réalisé une fois par an durant le stage national de la commission photo-vidéo de la FFESSM).

 

Les images des stagiaires : http://casa.asso.fr/GestionActivite/index.php/albums-photo/category/122-2019-05-stage-photo

CASA & Paradis des Bulles - Journée nettoyage du port de port-Vendres

Bonjour à tous,

La saison des bulles tant attendue a déjà commencé pour les moins frileux et les beaux jours arrivent à grands pas…

Quoi de mieux que d’entamer cette saison 2019 en supportant le Paradis des Bulles dans leur initiative de nettoyage de notre joli port de Port-Vendres ?

Je me sens d’ailleurs personnellement concernée vu que j’ai malencontreusement égaré le pneu de LOPHELIA II dans le Port l’année dernière… N’est pas blonde qui veut ;-)

La proposition ? Se retrouver tous ensemble le dimanche 19 Mai prochain, et récupérer ce qui trainent au fond du port et qui polluent les eaux au quotidien

Il y aura deux sessions :

  • Une le matin de 10h à 12h
  • Déjeuner ensemble entre 12h et 14h
  • Une l’après-midi de 14h à 16h

Notre beau LOPHELIA II sera également mis à profit pour permettre aux volontaires sécu surface de récupérer les déchets…

On aura donc besoin de plongeurs autonomes N2 mini et de volontaires pour la sécu surface toute la journée de Dimanche

Pour l’organisation du week-end -> Deux possibilités :

  • Se retrouver le Samedi soir au camping de Taxo les Pins et rejoindre Le Paradis des Bulles pour la journée de Dimanche
  • Ou – si DP et pilote de bateau motivés - ouvrir le Samedi en explo en plus histoire de profiter du week-end entier

Vous vous sentez concernés ? Bravo!

Vous êtes disponibles ? Encore mieux !

Comment vous inscrire :

Avis aux amateurs : Je mets en jeu une bouteille de Diplomatico à ceux qui retrouvent mon pneu été 2018 !

 Anne et le pneu

A très bientôt

Anne

 

Compte rendu formation plongée souterraine Codep Midi-Pyrénées.

formation codep PS2

Tout au long de l’année, des initiations et des perfectionnements à la plongée souterraine sont organisés par le Codep. Cette année un stage est prévu du 30 au 1er novembre dans le Lot (46).

La Team Airbus (le surnom trouvé par nos gentils encadrants) composée de Fred Baudran, Sylvain Compan et Guillaume Campo fera partie de l’aventure !

Vendredi :

Le convoi exceptionnel composé du 4x4 et de la remorque spéciale transport de bouteilles se prépare à se mettre doucement en route. Un premier retard est constaté dans les premières minutes de l’expédition. Fred s’est déjà arrêté à un café sur le chemin menant au 4x4. Heureusement que ce n’est pas l’Ophélia, sinon père Rondet serait parti sans lui.

Nous avons rendez-vous avec Jean-Michel Ferrandez sur le site de plongée de Thouries.

La plongée se déroulera avec une configuration légère, un petit bi 6L pour ma part, ainsi qu’un bi 7L et un bi 8.5L pour le reste de la Team. Notre hôte est lui en bi 6L sidemount. La plongée est courte et peu profonde (100m, -5M) et nous permet de déboucher au premier siphon. Nous continuons à la nage et au sec pour aller jusqu’au départ du deuxième siphon. Nous sommes dans une configuration spéléologue plus que plongeur, mais le décor est fantastique. Nous passons une mini cascade, grimpons, crapahutons, pour finir sur un joli saut de 3m dans le siphon 2. Nous restons sous terre deux heures, la plongée spéléo c’est le pied !

La plongée finie, nous partons pour notre lieu de sommeil. Mais arrivé sur les lieux, horreur, Fred apprend que nous avons cours. Nous prenons quand même l’apéro avant.

Tous les soirs nous aurons des cours sur la planification, le milieu, le matériel et les moyens de secours.

Suite à cette tragédie pour le petit Fred, nous voilà enfin à l’heure du repas du soir qui se passera comme le reste de la formation dans la convivialité.

Samedi :

Petit dèj à 7h30. La même personne que pour les cours a du mal à se lever. L’idée de se mettre de si bon matin dans de l’eau à 13°c, la crainte de la grotte humide ? Nous ne le serons jamais !

Direction Trou Madame, résurgence multi-siphon peu profonde du Lot. Nous commençons les exercices hors de l’eau (pose de fil, pose de bloc relais, recherche de fil). Pour les non-initiés, cette pratique peut paraitre ridicule, mais elle est des plus fondamentale. Nos moniteurs sont ouverts au dialogue et un réel échange est mis en place. Ils nous expliquent la version fédération, mais nous donnent aussi leurs petites astuces. Génial.

L’heure des exercices dans la résurgence arrive. Hop, on enfile la combinaison humide de la veille. C’est froid ! Un petit portage jusqu’au trou nous réchauffe rapidement. Une personne aura même un gros coup de chaud, et préfèrera plonger l’après-midi seulement. La plongée souterraine c’est aussi savoir renoncer intelligemment.

Les exercices commencent, on déroule du fil, on enroule du fil, on dépose du bloc et surtout on se met à rechercher ce satané fil. Sylvain sortira de cette plongée un peu patraque, un léger mal de gorge se transforme en mal de sinus.

Débriefing de nos enseignants, et repas. La remorque de la team se transforme en table de piquenique. Un petit pain de 4.5 kg nous aide à faire passer le pâté. La seule anicroche du stage va se dérouler à cet instant précis ; ou est le vin qui tache ?

Reprise des cours avec l’exercice le plus complexe, l’emmêlement. De nouveau nous opérons en surface, ce qui nous permet de réaliser que dans l’eau ça va être coton. On retourne donc sous l’eau un peu perplexe mais l’exercice se déroulera bien dans l’ensemble. Sylvain chargera un peu plus avec son mal de sinus et aura de ce fait quelques difficultés sous l’eau.

Après cette aventure, nous retournons au gite pour prendre l’apéro, manger et … suivre les cours. 

Dimanche :

Toujours ce réveil qui sonne trop tôt pour une partie de la team. La nuit a été mouvementée, le chalet a tremblé toute la nuit. Une tronçonneuse de compétition est restée allumée toute la nuit dans notre chambre. Sylvain est K.O. pour la plongée du dimanche.

Nous déjeunons et partons vers le Ressel. Fred commence à chercher un café pour nous mettre une nouvelle fois en retard, mais la magie du Lot opérant, nous ne croisons pas ce lieu de débauche.

Petit briefing sur le programme. Nous devons poser du fil dans la cavité, faire du suivi phares éteints et un petit emmêlement yeux bandés. C’était déjà facile en y voyant donc pourquoi ne pas simplifier encore plus l’exercice.

Fred étant ingérable, ils lui ont collé un instructeur national et un PSP1 en transit vers le PSP2 ! Les exercices s’enchainent, se déroulent bien pour les rescapés de la team, et on ressort enfin au bout de  50 minutes heureux de nos réalisations artistiques.

Le moment le plus important arrive, le repas. On nous débriefe une nouvelle fois et nos examinateurs sont contant de nos performances. La team Airbus a bien mérité son PS2.

Conclusion :

Ce stage nous a beaucoup appris. La pratique et des exercices réguliers s’imposent pour maintenir un état de vigilance accru. Le milieu de progression de cette discipline est particulier et impose des procédures spéciales. Un plongeur « mer » se mettrait en danger sans au moins une initiation.

Le stage a été organisé d’une main de maitre par l’équipe pédagogique. Nous tenons tous les trois à  remercier de leur bonne humeur, et de leur amour à partager cette discipline.

Nous tenons particulièrement à remercier Jean-Michel Ferrandez, chef d’orchestre de cette petite troupe joviale.

Fred, Sylvain, Guillaume.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires