Menu
       

Cette année la formation de photographie sous-marine s’est faite en adaptant une fois encore le parcours habituel.

Cette fois-ci, ce n’est pas le faible nombre de participants, ni les mesures Covid qui nous ont obligé à moduler les séances, mais le fait que le CASA commence à conserver ses membres les plus éloignés (ce qui est très heureux).

Nous avions deux marseillais (sans accent) et les premiers cours théoriques ont donc été réalisés en vidéoconférence avant la traditionnelle clôture par un week-end prolongé en mer à Port-Vendres.

Nous avions des stagiaires aux parcours très divers :

Didou déjà PP1 (Plongeur Photographe  1) formé au CASA suivait le module flash externe qui est un passage obligé entre le PP1 et le PP2.

Charles et Cécile qui étaient quasi débutants en photographie subaquatique.

Et Sylvain qui de par sa pratique photographique affirmée et originale de plongeur profond en épave a déjà deux publications dans la presse spécialisée à son actif.

Sans problème, chacun a été validé dans le niveau recherché, mais plus important encore, a trouvé les éléments techniques, théoriques et pratiques pour continuer sa progression.

 

Les conditions ont été une fois encore, très Portvendesque : vent force 7 sur deux jours qui a imposé des plongées du bord, puis quand le bateau a pu être sollicité, nous avons été confronté à une visibilité exécrable. Le mérite est d’autant plus grand pour chacun, d’avoir réussi à fournir des images exploitables.

Notons que le CASA est un des très rares clubs qui parvient chaque année à assurer une formation qualifiante en interne. Les autres structures se contentent généralement de proposer des week-ends non qualifiants, les départements et les régions prenant le relais pour les niveaux fédéraux.






 

Les images du week-end final à Port-Vendres, c'est ici : https://casa.asso.fr/GestionActivite/index.php/albums-photo/category/151-2022-06-stage-photo

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires

Liste Des Derniers articles